ArabicAnglaisFrançaisEspagnol

.

Ordnan est habituellement un événement annuel dans les villages sous

X

  • Ordnan est habituellement un événement annuel dans les villages sous





    Chaque année, les Amazighs célèbrent et célèbrent la cuisine tribale amazighe afin de célébrer la floraison des amandiers et des arganiers dans les villages de Sous. La région possède un patrimoine culturel important et diversifié qui s'est accumulé au cours des périodes historiques connues de la région.



    Edranan est un pain fin, pétri à sa manière, différent de la méthode habituelle de pétrissage du pain et pétri à la farine d’orge ou à la farine de blé, cuit à l’huile d’argan, caractéristique de la région.
    Et Abzaid Kansani "Adranan" est un pain maigre spécialement placé pour distribuer aux pauvres et aux nécessiteux des œuvres de bienfaisance afin de payer les calamités et calamités qui frappent le pays de la sécheresse et de l'épidémie ...



    Le festival est généralement une tradition sociale et culturelle caractérisée par les habitants des petites montagnes de l’Atlas, dont le symbolisme est très symbolique: il symbolise la relation de l’homme amazigh à la terre, ainsi que l’étendue de sa force et de sa stabilité sur le terrain.

    Selon les croyances des Amazighs, Idranan célèbre l'habitude d'utiliser la terre, de décorer les femmes avec des vêtements traditionnels, et la cuisine amazighe regorge de crêpes et d'autres anciennes cuisines amazighes.Pendant la célébration d'Edranan, les chants sont entendus dans "Tandemin", "tzarin" et "tawashin", qui font du sujet de la relation entre la terre et l'homme et de la langue le centre de celui-ci, ainsi que de l'habitude de "edranan" qui convient au lien utérus.


    Le festival dure deux mois consécutifs et les villages ou les dawwars se relaient pour le célébrer trois jours par semaine (jeudi, vendredi et samedi) selon un programme historique spécifique mis en place par les grands-parents et respecté par les petits-enfants. "

    Dans la première semaine de la nouvelle année amazighe, les célébrations ont lieu dans tous les districts amorites.

    La deuxième semaine sera célébrée par: Akles - Ekredan - Aït Talib - Aït Messaoud Azrouwad - Technza - Aït Azrou - Enrique - Dossloktm - Tamjdut et Twadid.

    La troisième semaine est célébrée par la tribu d'Irig Nathaleh (Tavraut).

    La quatrième semaine, il rentre à nouveau à Milan et devient l'invité d'un groupe de dots appelé «frontière de Sienne»: Askin - Aït Omkas - Temalokt - Takdisht - Dendli - Anamar - Anil - Iglin - Dremalan.

    À la cinquième semaine, les habitants de Tafrawt, et plus particulièrement le voisin Dawaer, vivent le même événement: Aflawaday - Aday - Igrentrakant - Tizkka - Adaad - Amian et Aqlad.

    Après cela, l'atmosphère des célébrations est de nouveau transférée à Tavrawat, tandis que la sixième semaine est célébrée par Asakur-Tskantodam et Tazolt.

    Quant à la septième semaine, il voyage à la fois à Amasnat et à Tdart.

    La huitième semaine, Edran poursuit sa carrière avec Emmy Natzgt - Tizgat - Emi Akshtim - Akshtim - Ally et Tvgelt.
    Dans la neuvième (dernière) semaine, ce mariage traditionnel unique est conclu et la cérémonie de clôture se tient à Taghut Knight Oseem. La tribu Amelen (Tavrawat) déposera donc cet événement traditionnel authentique.

    Le sens commun qui lie les membres des tribus amazighes à leurs traditions culturelles et à leurs traditions culturelles anciennes, ancrées dans l’histoire, constitue également une occasion propice à la communication personnelle et collective, à la connaissance et au tissage de liens et de relations de proximité, ainsi qu’à la connaissance mutuelle et à l’échange d’opinions et au rapprochement. Les habitants de la région tiennent à garder vivante la saison des Idernans.
      .

    Articles récents


    ...
    X